Alderande
Nom officiel Confédération des Etats Alderaans
Drapeau du Pays alderandevh4.gif
Region Île Elghino-Alderaane (RP forum francophone)
Capitale Aldera
Plus grande ville Vertigo
Etats le Grand Uskar, le Taurus, le Koervencorstris, le Terentum, le Valdebara, le Tankin-Voïvode et le Vaalaska
Population 87 000 000 habitants
Système Politique Confédération de sept états autonomes
Souverain Sa Majesté Impériale Eltan Kaer Dante (pour certains Etats de la Confédération seulement)
Chancelier de la Confédération Eleskin Loethar
Assemblée législative Le Sénat Confédéral
Langues officielles Haut Alderaan, Bas Alderaan, Teluskanais, Corstrisian, Valaque
Devise Le renouveau perpétuel
Monnaie Olocrôn (Ol)
Hymne National Levelanthë L'Alderân
Gentillé Alderaan, Alderaane / Alderaans, Alderaanes
Domaine Internet .al / .eleve.al
Indicatif téléphonique + 010

La Confédération des Etats d’Alderande (Confadora tem Statæ L'Alderân) est un pays de la région francophone de Nationstates.

Vue Générale d'Alderande

On parle d’Alderande pour la nation en elle-même (prononcé al-deu-rande – nom féminin) et d’alderaan(e)(s) pour l’adjectif ou les habitants (al-dé-ra-an-(ne).

Vue générale d’Alderande

La Confédération des Etats Alderaans est un des pays les plus influents du monde politique et économique mondial. Le pays est installé sur l'Île Elghino-Alderaane qu'il partage avec la République fédérale d'Elghinn mais entretient de très nombreux échanges matériels et immatériels avec les autres pays du Continent Majeur et de l'Amerzone.

La Confédération d’Alderande une démocratie représentative décentralisée bien que l’architecture du modèle impérial précédent reste encore omniprésent. La Confédération est proches de nombreuses autres nations démocratiques du monde avec lesquelles elle est liée par de nombreux accords économiques et politiques (alliances militaires défensives surtout).

Découpage administratif

Le territoire de la Confédération est divisé en 21 provinces dont les prérogatives et les droits législatifs ont changé à de nombreuses reprises : la Constitution de la Confédération de 1976, la Constitution du Directoire de 1993 et du Consulat de 1996, la Constitution de l’Empire d’Alderande de 2000, la Réforme Générale de l’Empire de 2014 et enfin la Constitution de la Confédération de 2022. C’est le régime confédéral actuel qui leur accorde le plus d’autonomie.

Ces 21 provinces sont englobées dans 7 Etats autonomes qui sont les anciennes provinces prétoriennes (ce découpage prend son origine en 2003 avec les Réformes Electorales). Ainsi, les sept états alderaans sont les suivants : : le Grand Uskar (Doshan, Uskar, Vodros) ; le Taurus (Armandache, Korriban, Marche d’Alderande) ; le Koervencorstris (Cambérie, Corstris Occidental, Corstris Oriental) ; le Terentum (Dunka, Oliorona, Trente) ; le Valdebara (Aldébara, Krorn, Valh) ; le Tankin-Voïvode (Tankin, Tchita, Valachie) et le Vaalaska (Lotha, Lavengès, Miskame).

Chaque état dispose chacun d’une capitale où siègent la Diète et le Gouverneur. Les modalités d’élections de ces deux pouvoirs dépendent de la législation de chacun des Etats. Le découpage administratif et le nombre de province ont très peu changé depuis la Constitution de 1976 qui créa la Confédération et celle-ci en présentait 19 : le Doshan fut intégré au territoire de la Confédération en 1980, le Corstris fut scindé en Corstris Occidental et Cambérie en 1983, l’Uskar du Nord et l’Uskar du Sud furent réunifiés en 1992 et le Corstris Oriental fut annexé en 2000.

alderande2021gb1.jpg

Géographie physique d’Alderande

Situation géographique

Alderande est située sur l’Île Elghino-Alderaane entre Océan Prométhée, Mer Jabarienne, Mer Elghinoise et Détroit Lugano-Alderaan. Sa position dans un océan central est donc un lieu stratégique pour les échanges et les communications avec les autres îles et continents : le Continent Majeurien à l’est et au sud, l’île du Nord sur le rivage septentrional et l’Amerzone à l’est.

Paysages et climats

Alderande est un pays qui dispose de nombreux paysages différents : des plaines de l'Armandache, aux montagnes de la Trente et de l'Oliorona en passant par les landes de la Marche d'Alderande, les plateaux valaques et les plaines arides du Lotha. La géographie de l'Alderande est assez variée et les contrastes entre provinces sont très frappants.

Alderande dispose d'un assez large pourtour maritime du fait de sa position insulaire qui apporte une régulation climatique par les vents marins. Ainsi, les saisons estivale et hivernale sont assez venteuses et sèches et les saisons intermédiaires sont pluvieuses voire orageuses dans le sud du pays notamment.

Dans l'intérieur des terres les températures sont plus extrêmes mais on assiste très rarement à moins de -20°C en hiver. Le sud du pays dispose d'un temps beaucoup plus calme et chaud avec des pointes de température pouvant atteindre les 45°C en été sur les plages du Miskame et du Lavengès alors qu'on assiste rarement à des températures supérieures à 27°C sur la pointe nord du pays.

L’agriculture reste donc un secteur d’activité important pour Alderande qui dispose de larges vallées et plaines fertiles propices aux cultures. Le sud du pays dispose d’un temps favorables aux cultures fragiles (légumes, fleurs) et le centre reste le grenier à céréales du pays (l’Armandache à elle seule produit près de 65% du blé alderaan).

Population et villes

Population d'Alderande

La Confédération d'Alderande est peuplée de près de 6,5 milliards d'habitants dont près de 80% sont urbains malgré le fait que la révolution des transports et des infrastructures de communication a poussé de plus en plus loin des grandes ville la limite du monde urbain. Avec un tel nombre d'habitants Alderande reste un des pays les plus peuplés du monde.

La majorité de la population est de culture alderaane mais on compte de nombreuses communautés étrangères bien intégrées dans le paysage socioculturel de l'Empire. Ainsi, on compte de nombreux janakaans, travaillistes, miliviens, sthanors, luganais, jepaysans et autres mindiens. Ces minorités disposent des mêmes droits que les Alderaans mais ne disposent que d'un droit de vote limité et local. Elles représentent près de 6% de la population totale.

Les villes alderaanes

alderandevillesetpopulaze7.jpg

Le territoirealderaan est organisé autour de grands centres urbains qui agissent comme centres de polarisation régionaux, nationaux voire même internationaux.

Aldera, ancienne Capitale Impériale, est située au nord-est du pays dans la province de la Marche d’Alderande. Lors de la création de la Confédération en 1976 elle n’était considérée que comme un ancien pôle historique régional mais elle a rapidement vu sont influence et son attractivité augmenter très sensiblement dès les premières années de la Confédération, influence qui a d’ailleurs explosé grâce aux politiques centralisatrices depuis le milieu de la décennie 1990. De nos jours elle continue d’abriter l’administration du gouvernement fédéral : Le Sénat Confédéral, la Chancellerie ainsi que le Prétoire et tous les bureaux qui sont affectés au pouvoir central. Du point de vue démographique, la communauté urbaine Aldera-Andorométhis est la deuxième plus importante de tout le pays.

Face au poids de plus en plus important de la capitale, Vertigo reste malgré tout la capitale économique incontestable et le pôle majeur du pays. Elle abrite à elle seule la majorité des sièges sociaux des entreprises et des firmes transnationales alderaanes et c’est bien légitimement qu’elle abrite aussi la Bourse Nationale et l’aéroport international de Mahekovaq. Vertigo reste aussi le premier port de commerce alderaan et il se hausse dans les 3 premiers ports mondiaux.

Ancienne capitale royale Aldébaran est la ville la plus touristique du pays. Située au sud-est dans une vallée proche des montagne, la ville jouit d’un cadre de vie agréable et réussit à se hausser parmi les premières villes du pays. Aldébaran reste le premier centre universitaire et de recherche scientifique du pays.

Beaucoup plus au nord, la ville de Prodovandrog a connu une grave crise industrielle face à la désindustrialisation croissante du pays. Après une phase de crise la ville se tertiarise peu à peu et abrite un technopôle important . Elle reste malgré tout très largement touchée par le chômage (près de 20% de la population dans certaines zones).

Enfin, la ville d’Andostorine dans la province du Krorn reste une ville qui prend de plus en plus d’importance. Surnommée le « port d’Aldébaran », c’est le premier port militaire d’Alderande et le second port économique.

Culture Alderaane et Langues Alderaanes

Carte géographique des langues alderaanes

alderandelangues2fx.jpg
- BLEU : Bas Alderaan
- VERT : Corstrisian
- JAUNE : Haut Alderaan
- ROSE : Valaque
- ROUGE : Luskanais

La culture alderaane

Alderande ne dispose pas d’une culture unique étendue sur tout son territoire et celui-ci est sous divisé en ensembles culturels plus ou moins proches. On délimite ainsi le Grand Corstris, la Valachie, la Petite Alderande et le Vaalisian qui sont facilement discernables les uns des autres du fait que chacun dispose de sa propre langue. Quatre langues différentes sont donc parlées en Alderande dont une est déclinable en deux autres langues mais les linguistiques délimitent trois familles différentes : le Haut et le Bas Alderaan avec le Teluskanais sont dans la famille Lugano-alderaan, le Valaque est intégré dans la famille Milivo-amerzonien et le Corstrisian reste une langue sans ressemblances linguistes avec un autre langage.

Les langues alderaanes

Le Haut Alderaan

Le Haut Alderaan est parlé par une assez large majorité d'Alderaans surtout dans le centre du pays et dans la région de la capitale. Assez complexe, le Haut Alderaan est considéré par les linguistes comme la langue alderaane la plus pure et l'accent de référence se trouve dans la région de Hos en Oliorona. C'est une langue privilégiée pour la littérature et la poésie car son vocabulaire est d'une très grande richesse et d'une subtilité raffinée. Sa syntaxe est assez élastique et permet toute sorte de changement de disposition des mots. Les Alderaans parlent d'une façon très flûtée avec de nombreuses intonations. Les voyelles (il existe peu de nasales) sont très distinctes et le souffle garde toute son importance dans la phrase donnant ainsi une impression de murmure. Le 'r' est très légèrement roulé et le 'th' prononcé à l'anglaise.

Provinces : Aldébara, Armandache, Dunka, Lotha (avec le Teluskanais), Marche d'Alderande (avec le Bas Alderaan), Oliorona, Tchita, Trente (avec le Corstrisian), Valh.
Consonances : DeKlerk, DeKleoven, Medueld, Yittreas, Van Leth, Darens, Valorum ('valorom').
Traductions : Në selderan drefithun (Le renouveau perpétuel) ; Denth Alderân (Alderande prévaut).

Le Bas Alderaan

Le Bas Alderaan est très proche du Haut Alderaan et on peut comprendre facilement les deux langues en ayant des bases dans l'une ou dans l'autre. L'accent est cependant beaucoup plus fort voire presque guttural en Bas Alderaan, les expressions changent et bien que la syntaxe soit plus rigide, il existe encore quelques déclinaisons et le 'r' est prononcé avec la gorge comme à la française. Les voyelles sont très nasalisées (en, an, on, in).

Provinces : Doshan, Korriban, Marche d'Alderande (avec le Haut Alderaan), Uskar.
Consonances : Ballanthë ('balanteu'), Brontë ('bronnteu'), Von Thiersen, Von Thern, Doethe ('deute'), Koeve ('keuve'), Enghien ('ennguienn').
Traductions : Në hemsteken drefithuin ; Denth L'Alderân.

Le Luskanais

Le Luskanais est parlé dans les provinces maritimes du sud du pays. Très facilement reconnaissable par la fluidité du langage, le Luskanais donne l'impression que la phrase n'est donnée que d'un seul mot tellement les mots sont liés entre eux par des liaisons phonétiques. Le Luskanais est utilisé en poésie et en littérature mais reste un langage très compliqué et très peu accessible par l'existence de très nombreuses déclinaisons. De par sa difficulté, tous les habitants de ses régions sont capables de parler couramment le Haut Alderaan et peu d'étudiants d'autres régions n'apprennent ce langage si ce n'est pour étudier la richesse de sa littérature. On lui connaît des fondements communs avec le Janakaan.

Provinces : Lavengès, Krorn, Lotha (avec le Haut Alderaan), Miskame,Tankin.
Consonances : Vadanquin, Antoir, Palanquin, Lançin, Condorcet, Velventine, de Velde.
Traductions : Que de velan ardentois ; Alderande prévales.

Le Corstrisian

Le Corstrisian est parlé dans toute la région que l'on nomme le Grand Corstris comprenant entre autre le Corstris Oriental et Occidental. Le Corstrisian est différenciable de l'Alderaan par ses consonne finale très prononcée et la façon rapide que possèdent les Corstrisians pour s'exprimer. Le Corstrisian, comme le Valaque et le Luskanais, est très différent de l'Alderaan.

Provinces : Cambérie, Corstris Occidental, Corstris Oriental, Dovros, Trente (avec le Haut Alderaan).
Consonances : Lovàc, Stondhem, Corpek, Loke, Dvorzàk, Elvineh, Peltem, Belterii.
Traductions : Kerini padcheba ; Halderini frenlen.

Le Valaque

Le Valaque est une langue exclusivement parlée en Valachie. Sa prononciation et son orthographe sont très typiques et cette langue ne ressemble en rien à l'Alderaan ni à aucune autre langues connues et les linguistes ne savent toujours pas d'où provient exactement le valaque. Il est cependant certain que la Valachie est la province la plus différente de la Confédération de par sa culture et sa langue. Le Valaque est très différenciable de l'Alderaan par son 'r' fortement roulé, ses diphtongues de consonnes (gniet, tch, dz, dl) et l'utilisation d'un alphabet différent (bien que la pratique de l'alphabet latin soit maintenant généralisé).

Consonances : Dotsçe ('dotché'), Grotniet, Lotçie ('lotsié'), Exçavadra, Bateury.
Traductions : Ghzernyi ulithinen daesh ; Alderandhosken jigf.

Législation en matière de langue

La langue officielle du pays est le Haut Alderaan dont l'apprentissage est imposé dès les classes les plus élémentaires. Le Haut Alderaan est donc la langue utilisée dans les institutions publiques et dans la diplomatie et c'est la langue qui est enseignée à l'étranger. La Loi sur le multilinguisme de 2002 RP obligeait chaque province à considérer le Haut Alderaan permettant ainsi que toutes les indications dans les villes et les routes puissent être lisibles en haut alderaan. Seul le Corstris Oriental échappait à cette législation. La Réforme Générale de l’Empire de 2014 (le Toeltelvelte) avait assoupli ces dispositions et la Constitution de 2022 a annulé totalement cette obligation ; dorénavant chaque Etat dispose de sa (ou ses) langue(s) officielle(s).

Dans le cursus scolaire alderaan, l'apprentissage d'une autre langue alderaane et d'une langue étrangère au minimum est obligatoire. Dans la plupart des grandes villes toutes ces langues sont parlées et on y décèle aussi l'existence de quelques communautés d'immigrés parlant leur propre langage.

Statistiques

Année 2020 RP :
Nombre d'Alderaans parlant le Haut Alderaan : 87%
Alderaans connaissant une autre langue de l'Empire : 68%
Alderaans parlant une langue étrangère : 64%
Alderaans parlant deux langues étrangères : 31%
Alderaans dont la langue maternelle est :
- le Haut Alderaan : 31,7
- le Teluskanais : 25,3
- le Bas Alderaan : 24,3
- le Corstrisian : 23,2
- le Valaque : 4,5%
- une langue alderaane (Haut et Bas Alderaan) : 56%

Économie

La Confédération d’Alderande dispose d’une économie relativement prospère et elle reste un pays très riche et économiquement puissant. L’économie reste assez extravertie et suit le modèle capitale libéral contemporain malgré les anciennes politiques impériales de protectionnisme.

Informations générales concernant l’économie

La monnaie alderaane

La devise qui a cours dans tout l’Empire est l’Olocrôn dont la création date de 1899. L’Olocrôn reste une monnaie relativement forte et s’impose assez facilement comme une devise d’importance dans le commerce international.

1 Olocrôn (Ol) = 100 Drakm (Dr)

La bourse nationale

La Bourse Nationale Alderaane est installée depuis 1738 à Vertigo. Elle est ouverte de 9 heures à 19 heures. L’indice boursier qui rassemble les 100 plus grandes entreprises alderaanes est le VonZeth et un nouvel indice a été créé à Aldera sous le nom de Dëerlin.

Les grands secteurs d’activité et les grandes firmes

Secteurs d’activité

La Confédération d'Alderande est spécialisée dans l'aérodynamique, l'aviation, l'industrie militaire, l'extraction d'uranium, les assurances, l’automobile, l'industrie des produits de luxe et de cosmétique et les nouvelles technologies en générale.

Firmes transfrontalières alderaanes

Il est intéressant de noter que les 100 entreprises alderaanes capitalisées au VonZeth disposent d'un siège permanent au Sénat Confédéral. C'est une tradition constitutionnelle héritée des accords du Pacte de l'Union d’Alderande de 1900 RP que le Traité de l'Union de 1976 RP et les constitutions qui l’ont suivies ont fait perdurer.

- AlderAir, compagnie aérienne nationale.
- Alderân Petrolium Korporat, compagnie pétrolière.
- Alderee Nahso, conception et constructions d’avions civiles.
- Alliance Velderem, industrie marine et construction navale.
- Anthom, aérodynamique (modèles Boer et Arnwald).
- Banque DeBeer, banque
- Compagnie du Golfe de Korn, produits alimentaires, prêt à porter, cosmétique et distribution.
- Consortium de Vandora, second plus gros conglomérat alderaan, premier concurrent de la Corporation Czerka : bâtiment, grande distribution, produits finis divers.
- Vandorasthan, filiale du Consortium de Vandora implanté dans l’Empire des Sthans depuis 2012 RP notamment dans les transports.
- Corporation Czerka, premier conglomérat et plus grande entreprise mondiale qui disposent de très nombreuses filiales et groupes affiliés (alimentaire, agriculture, vêtement, automobile, bâtiment, téléphonie : Czerka Telefonë ®).
- Czerka Sthanyishe Korporat, filiale de la Corporation Czerka en Empire des Sthans depuis 2012 (automobile, bâtiment, téléphonie)
- Czerka Mindian Uranium Corporation, filiale de la Corporation Czerka qui détient 50% des sites d’extraction d’uranium en Iron Mind.
- Industries Lokhart, automobile et bâtiment.
- Maison Lançin, vêtements et produits de luxe.
- Maksen Inc, extraction d’uranium.
- Société IGA, nouvelles technologies de l'informatique et des communications.
- Union Bancaire Alderaane, banque et investissements
- Valderon, grande distribution.
- Veladora Inc, agroalimentaire.
- Vestendelmer Korporat, téléphonie et télécoms.
- Vipère Automobile, automobile.
- Voigt-Kampff Ingerink, nanotechnologie et biotechnologie.

Du protectionnisme au libéralisme

La Réforme Protectionniste de l’Empire instaurée sur l’initiative du Premier Chancelier Hector d’Enghien en 2002 RP fixait des taxes douanières assez élevées entre 5% et 120% selon les marchandises et limitait l’implantation d’entreprises étrangères sur le territoire alderaan. Cette réforme a largement contribué à la croissance rapide qu’a connu l’Empire de 2002 à 2010 et elle est restée indissociable du système impérial sous Cyprius Dante.

Dès 2007 la croissante ralentit et en 2012 le constat était clair, l’économie impériale connaissait la récession et le monde politique libéral commençait à faire pression pour l’abrogation de la Réforme. En 2017 le Premier Chancelier Henskel Kierkegaard créa une Commission relative à la réforme économique et le Préteur Pter Thanas en présente le rapport final en 2019, rapport qui inspira la Réforme Économique de l’Empire. L’économie se libéralisa et s’ouvrit complètement aux capitaux étrangers et les droits de douanes furent abaissés, le tout très progressivement pour qu’en 2026 tout le pays soit libéralisé.

Système politique et administration

Les organes du système politique

La Constitution

Voir : La Constitution de 2022, le Sénat d’Alderande, la Chancellerie d’Alderande et le Prétoire d’Alderande (les paragraphes concernants la constitution de 2022).

Organes du système politique alderaan

Conseil Alderaan de l’Ethique et des Libertés

Le CAEL est une commission désignée par le Prétoire qui s'occupe des affaires d'éthique, de morale et de libertés au sein de la Confédération. Sa création fut très controversée car elle disposait de larges pouvoirs d'ingérence mais dès la fin de la Confédération son pouvoir fut largement diminué et l'Empire créa de nombreuses nouvelles instances qui empiètaient sur les pouvoirs du conseil. Le CAEL règle les conflits visant aux atteintes aux libertés individuelles, aux droits, aux moeurs et aux problèmes d'ordre éthique et scientifique. Le CAEL n'a de comptes à rendre qu'à la Cour Suprême de Justice ou au Comité Central du Prétoire.

La Cour Suprême de Justice

La Cour Suprême (ancienne Haute Cour de Justice) est l'institution la plus élevée du système judiciaire alderaan avec le Comité Central du Prétoire. Elle est donc complètement indépendante du pouvoir politique et son siège est à Aldébaran. Cette cour est l'ultime instance judiciaire d'Alderande qui juge tous les citoyens d'Alderande en instance suprême sans possibilité de cassation.

La Banque Centrale Alderaane

La Banque Centrale (BCA) est un organisme qui institue la politique monétaire d'Alderande. Elle rédige un rapport hebdomadaire concernant l'économie alderaane et surveille les actes et les désignations du budget national voté par le Sénat. Elle est ainsi en étroite collaboration avec la Commission Permanente au Budget et l'Intendant. La BCA est dirigée par un Directoire de 6 membres, présidé par le gouverneur.

La Garde Prétorienne

La Garde Prétorienne était initialement la garde rapprochée des délégations alderaanes en voyage à l'étranger mais peu à peu elle fut utilisée pour la sécurité des hautes personnalités sous l'Empire (Premier Chancelier, Préteurs, Empereur). La Garde Prétorienne est utilisée pour les cérémonies officielles et reste une unité d'élite de protection.

La Police Fédérale

La Police Fédérale est le corps de la police alderaane le plus spécialisé. Elle dépend directement du Tétragramaton pour les opérations de maintien de l'ordre et tous autres types d'interventions musclées. La Police Fédérale (ancienne Police Impériale) a peu à peu supplanté la police normale dont les opérations sont maintenant limitée à la surveillance des lieux publics.

Mandats et personnalités politiques actuelles

Elections de 2030 RP

A venir.
- BLEU : majorité conservatrice (Parti Impérial, Parti de l'Ordre voire même Angistes)
- VERT : majorité modérée (modérés conservateurs / modérés réformistes)
- ROUGE : majorité réformiste (ligués / loyalistes)

La Chancellerie

Le Chancelier de la Confédération d'Alderande: Son Altesse Eleskin Loethar
Le Secrétaire Général de la Chancellerie : saer Vher Eptar

Le Comité Central du Prétoire

Le Préfet du Prétoire : saer Herevan Tarsus
Les Préteurs :
- Ludwig Doethe (Parti Impérial)
- Oguste Lynn-Thoden (Parti Impérial)
- Dhan Velventine (Parti Impérial)
- Hiona Sea Alenthor (Parti de l'Ordre)
- Léotar Corpek (Réformiste)
- Maxime de Condorcet (Modéré conservateur)
- Alexis de Tocqueville (Modéré réformiste)

Le Sénat Confédéral

Grand Chambellan : saer Heskevor Løtek
Coordinatrice des sessions sénatoriales : saera Loïs de Fandango
Premier Greffier : saera Cassandra Willongin
Maître des Requêtes : saer Thomis Arquin

Les Etats Alderaans

A venir.

Chancelier du Grand Uskar :
Président du Conseil du Valdebara : saer Egon Adenäuer (majorité réformiste)
Président du Conseil du Taurus :
Président du Conseil du Terentum : saer Pter Thanas (majorité modérée)
Président du Conseil du Koervencorstris : saer Renkel Elvineh (majorité réformiste)
Président du Conseil du Tankin Voïvode :
Doge du Vaalaska : saer Edgar Hovès (majorité modérée conservatrice)

Conjonctures politiques actuelles

Depuis la chute de l'Empire en 2022, le monde politique alderaan est découpé en plusieurs tendances différentes qui tirent leurs divergences aussi bien de loin (opposition centraliste conservateur et décentraliste réformiste) que de l'actualité (opposition entre pro-impériaux et réformistes).

Le mouvement conservateur est divisé entre le Parti de l'Ordre et le Parti Impérial (bien que ce ne soient pas des partis à part entière puisqu'ils sont interdits en Alderande). Le Parti Impérial reste le noyau dur des alliés de l'ex Empereur Eltan Kaer Dante, nostalgiques du modèle impérial leur objectif est clairement de revenir à un régime centralisé de tendance présidentielle forte (Alexandre de Jyiventhor, Oguste Lynn-Thoden et Veeler Yittreas sont les leaders de ce mouvement). Le Parti de l'Ordre regroupe les dissidents du modèle de Jyiventhor qui l’accusent d’avoir donné une image trop autoritaire du modèle impérial. Allié de l’ex Empereur ils n’en restent pas moins pragmatiques et préfèrent jouer sur les circonstances et renouveler l’image du modèle impérial (Heleon von Moltke, Shue Uemura et Eleskin Loethar se revendiquent de cette mouvance anti-Jyiventhor).

Le centre modéré est aussi divisé entre deux mouvements qui tendent à rejoindre le conservatisme ou le réformisme. Le clan des Modérés Conservateurs de Kierkegaard (qui regroupe entre autre Pelleaon, Løtek, Thanas, Tarsus et Condorcet) tend à préférer un modèle impérial bien que peu à peu ceux-ci s’éloignent de ce modèle en préférant prôner un système où l’exécutif et le centralisme sont les moteurs de la politique nationale. Différent de ce mouvement plus « conservateur », les Modérés Réformistes ont une tendance au décentralisme et au parlementarisme. C’est actuellement le mouvement politique qui a la faveur du Sénat Confédéral à la tête duquel Tannhäuser a réussi à s’imposer en 2022. Thoedus, Tocqueville et Haendel se revendiquent de ce mouvement assez consensualiste.

Enfin, les Réformistes regroupent les anciens opposants du régime impérial. Ainsi, la Ligue souhaite parachever la Constitution de 2022 par la destitution complète de l’Empereur et l’effacement de l’administration impériale. Les Loyalistes rejoignent plutôt les modérés conservateurs dans leur vision d’une Confédération plus unie et centralisée mais propose plutôt un régime parlementaire plus que présidentiel. Valorum, Corpek, de Staël, Sully de Morland et Elvineh sont du camp réformiste.

Des minorités politiques sont parsemées dans ce monde politique alderaan. Ainsi, les néo-socialistes, les angistes (Enghien, Delmeth), les théocrates et autres positivistes (Scor Krante)commencent à se répandre dans le pays.

Lois importantes passées et présentes

- Constitution de l'Empire d'Alderande (1999 RP - plébiscite)
- Bureau Impérial de la Censure (2000 RP - Premier Chancelier Darens) : interdiction de diffamer ou de porter atteinte à la Personne Impériale.
- Loi relative au port de l’uniforme dans les lieux publics et les bureaux (2001 - Premier Chancelier Enghien) : port de l'uniforme obligatoire dans les lieux publics et les écoles. Renforcé en 2008 par le Premier Chancelier Yittreas : interdiction de fumer, instauration d'un mobilier sobre et uniforme obligatoire dans les enteprises du tertiaire.
- Droit de la Personne Impériale sur l’anoblissement (2001 - Premier Chancelier Enghien) : l'Empereur a le droit d'anoblissement.
- Lois sur le multilinguisme (2002 - Sénat Impérial) : le Haut-Alderaan devient la seule langue officielle de l'Empire.
- Réforme Protectionniste de l'Empire (2002 RP - Premier Chancelier Enghien) : les importations sont taxés entre 5% et 120% pour protéger l'économie alderaane.
- Loi sur la publicité (2005 - Charles Devendhra maire d'Aldera) : interdiction de tous panneaux publicitaires dans la capitale.
- Loi relative à la limitation et au contrôle des naissances (2005 - Sénateur Lilith Duska) : limitation à 4 enfants par famille, légalisation de la contraception et de l'IVG.
- Réforme de l’Education (2007 - Premier Chancelier Condorcet) : cf page 8 du BII.
- Loi sur la pollution (2009 - Sénateur Escor Thanas) : instauration d'une taxe de pollution sur les grandes entreprises.
- Réforme relative aux Académies (2009 - Premier Chancelier Yittreas) : alignement des diplômes des grandes écoles à 5 ans et instauration du test Voigt-Kampff.
- Décret sur l'Angisme en Alderande (2010 - Commission Centrale) : l'Angisme est autorisé.
- Réforme des Monopoles d’état (2011 - Premier Chancelier Yittreas) : suppression des derniers monopoles d'état.
- Réforme du Prétoire (2013 - Premier Chancelier Uemura) : création du Tétragramaton placé sous juridiction du Prétoire et qui concerne la sécurité intérieure de l'Empire.
- Acte de Régence (2013 - Loi Prétorienne) : Suite à la mort de l'Empereur la Régence est instaurée en modifiant légèrement les institutions politiques de l'Empire inadaptées jusque là à ce nouveau régime. L'Acte de Régence dissout le Conseil de la Chancellerie, instaure le Conseil de Régence et créer le titre de Maire du Palais pour seconder le Premier Chancelier.
- Lois Uemura (2013 - Premier Chancelier Uemura) : Instauration d'un état de police temporaire dans le but de maintenir l'ordre. Renforcées par Jyiventhor en 2014.

- Réforme Générale de l'Empire (2014 - Conseil de Régence) : Le Toeltelvelte : Décentralisation massive de l'Empire, le pouvoir central perd de l'autorité sur les provinces.
- Loi relative aux Rentes Impériales (2017 - Sénat Impérial) : Les rentes personnelles de l'Empereur sont diminuées de 40% et celles qu'ils décernent sont diminuées de 70%. Une Commission des Rentes est créée pour surveiller ces rentes.
- Réforme Economique de l’Empire (2024 – Premier Chancelier Henskel Kierkegaard) : libéralisation de l’Empire.

- Constitution de la Confédération des Etats Alderaans (2021 - Assemblée du Toeltelvelte) : la Constitution est votée par l'Assemblée, acceptée par référendum et appliquée en 2022. Destitution de l'Empire.
- Loi de Décentralisation (2024 - Sénat Confédéral) : Décentralisation de nombreuses prérogatives du Sénat Confédéral vers les assemblées des Etats de la Confédération en matière de fiscalité, d'emploi et de sécurité sociale. La loi prévoit aussi l'instauration d'un processus de démocratie directe au niveau locale, une commission statuera définitivement sur ce point en 2026.
- Loi relative à la Défense Nationale (2025 - Sénat Confédéral) : Transfert de nombreuses prérogatives concernant l'armée vers les Etats de la Confédération. Les Etats statuent eux-mêmes sur leur entrée en guerre lors d'un conflit extérieur.
- Loi relative aux sessions annuelles du Sénat (2035 - Chancelier Pter Thanas et Sénat Confédéral) : La loi allonge la session annuelle parlementaire de 3 à 5 mois afin d'instaurer un plus large temps de parole aux Sénateurs quant à une possible réforme des institutions.

Situation diplomatique

Alderande ne reconnaît pas la République Beltav et l'Empire Sanc comme les autorités légitimes de territoires que ces dirigeants revendiquent.

Alderande et l’ONU

Alderande est membre de l'Organisation des Nations Unies depuis sa création en 1976. En 1977, Alderande a lancé un vaste mouvement de réforme de l'organisation en constituant sa charte avec des juristes du Sidar Jabari. Cette charte dirige encore l'organisation et Alderande y reste très attachée.

En effet, cette charte défend l'idée alderaane de l'ONU : des pouvoirs simplements bureaucratiques pour le Secrétaire Général afin d'obliger l'initiative des nations membres et une charte qui exclus la défense d'une idéologie (même démocratique) pour permettre à l'ONU de regrouper toutes les nations du monde au sein d'une même organisation basée sur le dialogue et la médiation.

Traités internationaux

Alderande est signataire du Traité de Non-Prolifération des Armes de Destruction Massive et de la Convention de Sthanzharb.

Alderande a aussi passé de nombreux accords avec certaines nations :
- Traité d'Amitié de Teluskan (Royaume du Gollach Cornu) Ce traité fait office de pacte de non-agression, de pacte économique et d'ouverture des mers et des ports nationaux aux navires des deux nations.
- Accords de Blauendam (Royaume Fédéral de Jepay) signés avec le gouvernement Jepaysan afin de créer un pacte de commerce dans le cadre de la Réforme Protectionniste de l'Empire du Premier Chancelier Enghien.
- Accords de Sysel (Grand-Duché de Janakan) signés avec SAS Sébastien III de Janakan le 27 février 2003 RP comportant 3 points : un Traité de neutralité forcée, une Convention d'extradition, un Accord culturel et un Accord de coopération en matière de maintient de l'ordre. Ces Accords se termine le 27 février 2008 RP et pourront être signés de nouveau.
- Pacte de Dörmstok (Fédération du Wolfangilia) signé en mars 2016 à Dörmstok. Le Pacte est un traité d'alliance militaire défensive qui prévoit l'installation de bases militaires dans le territoire de l'allié. Le pacte doit être ratifié tous les 3 ans. La prochaine ratification est en 2019.
- Accords d'Aldera (Principauté Royale de Sirnie) signés en janvier 2019 à Aldera. Les Accords établissent une alliance militaire défensive entre les deux pays, l'intensification des échanges économiques et dote l'Empire d'une base militaire en territoire sirnien. La prochaine ratification doit s'effectuer en 2028.
- Seconds Accords de Praha (Fédération du Milivoje) signé en 2019, ces accords redefinissent les relations entre l'Empire et la Fédération sur la base des premiers accords de 2010.

Ambassades alderaanes à l'étranger

Ambassade de Bibracte - Empire Eduen
Son Excellence Eléonore Brontë, Ambassadrice à Bibracte.
Mme Brontë dirige aussi le Département des Affaires Mindiennes.

Ambassade de Saturos - Royaume Cornu de Gollach
Son Excellence Lorelai Angovara, Ambassadrice à Saturos.
Ambassade d'Alderande
Esplanade Ouest - Saturos

Ambassade de Poséion - Grand Duché de Janakan
Son Excellence Bevheas Paillargeon, Ambassadeur à Poséion.
Palais de la Comtesse Vronsky
4, place des Ambassadeurs - Poséion

Ambassade de Faucillia - République des Travailleurs
Son Excellence Londrès Esseda, Ambassadeur à Faucillia.
25 boulevard du Proletariat - Faucillia

Ambassade d'Adrénalina -Fédération d'Elghinn
Son Excellence Luigo Van Thiersen, Ambassadeur à Adrénalina.

Ambassade d'Amnésia City - Royaume d'Amnésia
Son Excellence Anselm de Catogan, Ambassadeur à Amnésia City.
Édifice Moleman
105, Avenue des Ambassades E
Amnésia City, DAC

Ambassade de Sthanispol - République des Sthans
Son Excellence Elminster Joes Esteven, Ambassadeur à Adrénalina.
Résidence Walkinysztche
145, Avenue Flak Ouest - Flakgrad

Ambassade de Casinople - République du Casimirstan
Son Excellence Karl Kendrick, Ambassadeur à Casinople.
Ambassade de l'Empire d'Alderande
Quartier des Ambassades - Casinople

Ambassade d'Akademgorod - Etat Libre de l'Akadem Pradesh
Son Excellence Lilith Duska, Ambassadrice à Akademgorod.
Ambassade d'Alderande
Allée du Président - Akademgorod

Ambassades étrangères en Alderande

Ambassade d'Elghinn à Aldera
Son Excellence Jacques Landry, Ambassadeur elghinois.
Ambassade d'Elghinn du Palais de la Ciergerie
Cour des Philosophes - Aldera

Ambassade d'Iron Mind à Aldera
Son Excellence l'Ambassadeur Peter Szemben.
Ambassade d'Iron Mind du Palais d'Hiver
Place de la Révolution de Juillet - Aldera

Ambassade du Royaume du Gollach Cornu à Aldera
Son Excellence l'Ambassadrice Colleen Mikelios.
Ambassade de Gollach à l'Hôtel Fandango
Place d'Arandôme - Aldera

Ambassade du Grand-Duché de Janakan à Aldera
Son Excellence l'Ambassadeur Per Landström.
Ambassade de Janakan au Château de Londeska
Esplanade Cyprius Dante - Aldera

Ambassade de la République des Travailleurs à Aldera
Son Excellence l'Ambassadeur Marko Egea.
Ambassade de la République des Travailleurs sur le Square de Sidar Jabari
Avenue d'Azincourt - Aldera

Ambassade du Royaume d'Amnésia à Aldera
Son Excellence l'Ambassadrice Giovanna DiMateo.
Ambassade du Royaume d'Amnésia
Boulevard Pavel Daëlisan "Le Magnifique" - Aldera

Ambassade de la République des Sthans à Aldera
Son Excellence l'Ambassadeur Herrert Zonnom.
Ambassade de la Confédération des Sthans au Palais Kronderveld
Boulevard Pavel Daëlisan "Le Magnifique" - Aldera

Ambassade de la République de Casimirstan
Son Excellence l'Ambassadeur M. Jigrindsky.
Ambassade du Casimirstan à l'Hôtel de Barandôme
Boulevard de Sidar Jabari - Aldera

Ambassade de l'Etat Libre d'Akadem Pradesh
Son Excellence l'Ambassadeur Buthai Kharma
Ambassade de l'Akadem Pradesh du Palais Umberthin
Boulevard Khoel - Aldera

Situation militaire

Armée et Marine

Budget de la défense : 6 286 milliards Ol (6 090 milliards $)
Pourcentage du bugdet aloué à la défense : 7%

État Major

Le Premier Recteur du Tétragramaton : saer Max Kaer Demian
Le Premier Maréchal des Armées : saer Steriden Ballanthë
Le Grand Amiral : saer Lothar Léviathan

Interventions militaires

Milivoje : 10 000 soldats (Colonel Charles Keltonie).
Détroit lugano-alderaan : Patrouille régulière.

Bases militaires alderaanes à l’étranger

Base militaire d'Helzhanj : (démantelée - attente de renouvellement des accords) / Ancienne base alderaane en territoire sthanor.
Base militaire de Krente : (démantelée) base militaire accordée par la République des Eduens en 2012 RP situé au sud du pays, près de la côte.

Base militaire de Tamélia : (5 000 soldats) concession sur l'île de Tamélia par la reine Labadef en Gollach. La base dispose d'un port, d'un aérodrome et est considérée comme une base internationale gollacho-alderaane (Général Jislas Paleroçsec).
Base militaire de Veelad : (25 000 soldats disposant d'un port militaire de 27 vaisseaux et de nombreux escadrons aériens) base militaire accordée par la Fédération du Wolfangilia par le Pacte de Dörmstok située très près de la ville de Wülfenir (Général Velehir Thon).
Base militaire de Johnsons : (4 000 soldats disposant d'un port militaire de 5 vaisseaux). La base militaire est une concession militaire accordée par la Principauté Royale de Sirnie dans le comté d'Itin en vertu des Accords d'Aldera. (Général Oskar Krentë)

Histoire

Voir : l’Histoire d’Alderande des origines à 2000 ; l’Histoire de l’Empire d’Alderande de 2000 à 2022 et l’Histoire de la Confédération d’Alderande depuis 2022.

Autres pages sur Alderande

- La Constitution de l'Empire d'Alderande
- La Constitution de la Confédération d'Alderande de 2022
- L'Histoire d'Alderande
- L'Histoire de l'Empire d'Alderande
- L'Histoire de la Confédération d'Alderande
- Le Saint-Empire Alderaan
- L'Ancien Régime en Alderande
- Le Haut Alderaan

- La Chancellerie d'Alderande
- Le Sénat d'Alderande
- Le Prétoire d'Alderande
- Le Tetragramaton
- La Réforme du Toeltelvelte

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.