Alexandre II

Il existe deux souverains régnant sous le nom d'Alexandre II: le premier est Roi des Amnésians, le second Empereur d'Eduens.

(Amnesia)

Gabriel Alexandre Patrick de Stone, connu sous le nom d'Alexandre II est le Roi des Amnésians.
Il est nommé Prince de Gaspésie par le Roi Alexandre Ier, le désignant ainsi comme son successeur.

Gabriel est couronné "Roi des Amnésians" sous le nom d'Alexandre II, souhaitant honorer la mémoire de son père.

précédé par Alexandre II suivi par
Alexandre Ier 2007-… mandat en cours

(Eduens)

Alexandre Legrand règne sur Eduens sous le nom d'Alexandre II. Fils d'Alexandre Ier, il est le seul rescapé du massacre de la famille Impérial organisé par les communistes durant la guerre civile Eduens. Il crée par la suite le parti Impérial, ce dernier profite de la décomposition du parti Angéliste Eduens suite aux défaites de cette idéologie à Flakgrade et aux Sthans.

Il est mobilisé et envoyer au front l'or de l'invasion Mindienne. Suite à cela un engouement sans précédent pour l'armée se déclare par mis ses partisans qui vont gangréner l'armée en masse. Les cadres du parti en profitent pour déclencher l'insurrection avec l'aide financière et matériel de puissances étrangères.
Emprisonner, Alexandre est libéré par les soldats l'or de la sédition de l'armée. Il est finalement proclamer Empereur par les Comité Révolutionnaire et règne depuis sur le pays en maitre absolus.

Il met immédiatement fin à la guerre avec l’Iron Mind et crée l'Axe avec l'Iron Mind et l'Union Restaurationiste Sthanor. Un an plus tard, il épouse Eliz Thora Dante, la cousine de l'Empereur Eltan Dante d'Alderande. Il accentue fortement la politique interventionniste d'Eduens et engage le pays dans tous les conflits qui éclatent de par le monde. Il fait libéré Richard Lebrun plusieurs années après son arrestation, sans avoir pourtant subit de pressions.

Il a à ce jour deux enfants : Alaric Legrand et Éléonore Legrand.


(Janakan)

Grand-Duc de Janakan (1811-1874)

Né à Poséion le 22 décembre 1799, mort à Mänskenborg le 5 juin 1882.

Son règne est marqué par les grandes réformes qui feront du Janakan un pays moderne.

Dès les années 1830, avec son premier ministre Enlil Cansemont des Arretières, il cherche à démocratiser le pays. Une série de loi autorise et encadre les clubs politiques, les réunions publiques et la liberté de la presse.
En mars 1835 a lieu la première réforme de la Charte de son règne qui crée la permanence du Parlement et introduit le suffrage censitaire.
La loi du 19 octobre 1848 crée les élections municipales et introduit le suffrage universel masculin pour ses élections, qui sera étendu aux élections parlementaires le 22 décembre 1859.

Dans les années 1860, il appuie le gouvernement libéral de Martin de Grouas et soutient notamment les lois scolaires et les lois sur le divorce. Cependant, il fait échouer la grande réforme fiscale en s'opposant à la création de l'impôt sur le revenu.

En 1874, il organise une réforme de la Charte qui introduit le suffrage universel direct pour toutes les élections pour tous les citoyens et citoyennes janakaanes. Fatigué et malade, il abdique dès la fin du Haut-Conseil qui valide le nouveau texte en faveur de son fils, le Grand-Duc Julien

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.