Brennus Lucien

Homme politique Eduens, Brennus Lucien débute son engagement politique durant les dernières années de la RAE, lorsqu'il prend la tête des groupes armés et ultra violents Impériaux. Peut être est il l'instigateur du massacre de la manifestation gauchiste de Bibracte qui fera 35 morts et 400 blessés parmis les manifestants. Particulièrement violent et haineux, il paraît peu fréquentable pour les cadres du parti Impérial qui ne condamnent toutefois pas ses actions. IL prend alors une réelle importance et participe grandement à la vague de terreurs et de violences qui marque alors la RAE ( année 2011 ).

Lors du coup d'Etat Impérial, il lance ses militants dans les rues à fin de traqués les opposants et les fait pendre aux lampadaires. Il s'impose rapidement comme les bras armés du Comité Révolutionnaire, qui fait la transition entre le gouvernement Nationale-Républicain déchu et la Monarchie. Une fois l'Empereur Alexandre II sur le trône, il devient le membre le plus important du Conseil Impérial. Il est en charge de la réorganisation des forces armées et de la police. Il fournit un travaille exemplaire et zélé. Il remplace l'ensemble des organisations Nationale-Républicaines par des organisations Impériales dévouées à l'Empereur.

Il encadre la population dans un système ou l'armée et omniprésente, avec des organisations militaires pour tous les âges. Il perd un peu de son influence lorsque l'Empereur s'habitue à son nouveau rôle et il se met en quête de nouveaux pouvoirs. Brennus Lucien profite alors de la Guerre de Wülfenir et de l'invasion du Gollach par Eduens ( octobre 2018 ) pour crée une unité militaire à son propre service. Sous couvert de lutter contre les partisans Gallachois, il soumet à l'Empereur la création d'une Division de repris de justice sur le modèle de la LVR. L'Empereur accepte mais ne leur reconnaît pas le statut de combattants.
Peu importe pour Brennus Lucien qui vide les prisons des pires individus possibles et imaginables ( tueurs en série, violeurs, etc… )
Il fait brièvement jurer fidélité à l'Empereur à ces nouveaux soldats mais les considère en réalité comme sa garde personnel. La division "Saturos" est donc envoyer au Gollach ou elle combat les partisans à l'arrière des lignes Eduens. Brennus Lucien ordonne alors au chef de l'unité, Michael Malartic, de piller les villages isolés et de massacré autant de Gallachois que possible, probablement par simple excès de sa propre xénophobie autant que par vengeance des exactions commises par ces derniers à l'encontre des soldats Eduens.

Les preuves et les témoins seront méthodiquement détruits et ces faits son toujours ignorés de la communauté internationale et de l'Empire Eduens lui même. Actuellement toujours en poste, Brennus Lucien semble ne pas en avoir fini avec la politique internationale.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.