Consortium d'Erevant

Le Consortium d'Erevant est une association de grandes entreprises alderaanes et mindiennes créée en 1992 et disloquée en 1999 dont le siège était installé à Vertigo en Alderande. En 1992, neuf entreprises formèrent le Consortium : la Corporation Czerka, le Consortium de Vandora, Veladora Inc, Vipère Automobile, Anthom, AlderAir, Valderon, Maksen Inc et IGA. En 1993, les firmes mindiennes Golthen et Tesla participèrent au groupe pour quelques mois.

Objectif de l'association corporatiste

Le but du Consortium était de mettre en commun une part des ressources financières des entreprises dans l'optique d'organiser un département de recherche et développement commun et de faire de très larges économies. Sous l'impulsion de Max Anderpierth, Président de la Corporation Czerka et du Consortium, les entreprises financèrent aussi une large milice armée dont le but était de sécuriser les intérêts du Consortium en Alderande alors en proie à la guerre et face à l'instabilité croissante du Directoire malgré les efforts du Directeur Cyprius Dante.

Histoire du Consortium d'Erevant

En janvier 1993, le Directoire décida de démilitariser l'ensemble de la Confédération d'Alderande en interdisant le port d'arme pour les civils. Le Consortium d'Erevant refusa de se plier à la nouvelle directive. Voyant ses intérêts menacés et malgré la rétissance de la plupart des autres directeurs des entreprises du Consortium, l'armée du Consortium investit symboliquement le Sénat vide à Aldera le 3 mai et intervint en pleine session du Directoire à Andostorine. Max Anderpierth se proclama alors Président d'Alderande et s'appuya sur une Chambre Corporatiste où seuls les représentants des grandes entreprises alderaanes avaient droit de repésentation. Le régime tomba au bout de deux semaines : l'armée du général Ranth DeKleus investit la Chambre Corporatiste et le Directoire fut réinvesti.

Les directeurs du Consortium furent arrêtés ainsi que tous les membres de la Chambre Corporatiste et tous furent jugés pour haute trahison en 1999 ; Anderpierth fut emprisonné à vie. Le Consortium d'Erevant fut disloqué pour « atteinte aux règles de la concurrence et association de malfaiteurs » et les entreprises qui avaient participé au Consortium furent largement punies : la Haute Cour de Justice annula le monopole de la Corporation Czerka sur l'extraction de matière première en Alderande, les brevets de Veladora Inc devinrent publics et Maksen Inc vit le retrait de son monopole sur l'extraction d'uranium.

La portée du Consortium d'Erevant

L'expérience du Consortium d'Erevant fut donc un cuisant échec et fut à l'origine d'un mouvement politique visant à établir une sorte de ploutocratie, un état dirigé par les grandes entreprises. La portée du Consortium ne fut pas négligeable et il inspira l'installation de ce modèle politique en Iron Mind en 199? avec Simon Ange qui s'appuya un temps sur les conseils de Max Anderpierth , émigré clandestinement en Iron Mind en 2000. Le mouvement coporatiste reste encore assez représenté à travers le monde.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.