Guerre Civile d'Ornythoria

Chronologie

2023 - Offensive Eduens

1er janvier : Début de l'invasion par Eduens de la partie nord de l'Ornythoria dans la zone occupée par les force du Commandant Gonçavez commandant de l'Alliance du Nord. L'Eduens invoque la nécessité de sécuriser sa frontière commune avec l'Ornythoria contre les contrebandiers d'armes et le narco-traffiquants. Cette position a été établie lors de la conférence de Lamidia au Gollach auquel participait le commandant Rodrigo Goncalvez. Le gouvernement de l'Ornythoria avait refusé de se présenter à la conférence. L'Eduens instaure le blocus du Détroit des Travailleurs.

12 janvier : Le general Porfirio Garcia commandant des milices ouvrières prend le commandement des forces régulières en écarant le Brigadier général Diego Valenzuela. Il fait un appel aux armes et décide de contrer l'avance de l'Eduens en mobilisant des contingents de volontaires. Le Csimistan répond à l'appel et dépêche un corps expéditionnaire auquel se joignent des vétérans de la geurre du Wolfangilia sous la direction de Richard Lebrun.

18 janvier: Le Front de Libération National (FLN) mobilise 60000 hommes dans la région de Vargaz et avec le soutien logistique de l'Empire Germanique lance une offensive pour étendre son contrôle jusqu'au port de San Cristobal sur la côte ouest. Au sud le Mouvement Républicain Ornythorien (MRO) fait son apparition dans la région frontalière de l'Iron Mind, à Sierra Perdita.

1 février : Le general Porfirio Garcia évacue ses troupes de San Cristobal, laissant la villes sous contrôle du FLN pour concentre ses forces à Porto Nuovo plus au Nord. Il s'embarque à bord de la Navidad pendant que des combats de rue entre les force d'Eduens et des miliciens font rage dans la capitale Ciudad Ornytha.

12 février : Les premiers contingents casimirs débarquent à Porto Nuovo. Début du siège de Ciudad Ornytha par les forces Eduens.

24 février : Le commandant Arturo Sanchez lance une première offensive vers le nord pour libérer les ports de pêche de la côte ouest et la ville portuaire d'Ochoa.

30 juin : le commandant Rodrigo Goncalvez décrète la création de la République sociale d'Ornythoria (RSO) dans les territoires occupés par l'Eduens et les forces de l'Armée de libération de l'Ornythoria (ALO).

18 Aout: Le commandant Arturo Sanchez, replie ses troupes sur San Sebastian et stoppe l'offensive sur Ochoa

28 Septembre: Le général Diego de Sandoval décrète un permier cesser-le feu entre les forces gouvernementales et l'ALO.

2024 - L'équilibre précaire

Janvier 2024 - Le général Porfirio Garcia se rend à la conférence de l'OSI pour solliciter le soutien des force de gauche.Il recoit le soutien de Kaal Virus et de Peter Traowski en échange d'un soutien au renversement du régime de Goudenkho en république Beltave.

Avril 2024 - Les milices d'Ornythoria se joignent à des contingents virussiens et des volontaires akadémiens pour mobiliser le population Beltave contre le régime Goudhenko.

Octobre 2024 - Peter Traowski renverse le gouvernement Beltave et retire les contingents de la République des Travailleurs du conflit, laissant Eduens au prise avec l'occupation du territoire avec les milices du général Rodrigo Goncalvez.

2025 - Reprise des manoeuvres

Janvier 2025 - La flotte Akadémienne crée une brèche dans le blocus Eduens sur le détroit des Travailleurs.

Février 2025 - Le général Porfirio Garcia s'attaque au plus important réseau de trafiquants dans la région occupée par le commandant Goncalvez. De proches parents du commandant sont arrêtés et accusés de trafic de stupéfiants et de corruption.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.