Histoire De La Republique Des Travailleurs

Période Contemporaine

PETER TRAOWSKY - 2004 - 201?

18 Août 2004 : Un groupe de 1500 colons multiethnique se rend sur le continent Dosniaran et s'installe en grande Béléthanie et forme la République des Travailleurs.

La première constitution de la République confie le pouvoir exécutif et judiciaire au Conseil National des Travailleurs qui est composé de Peter Traowsky (Président) et de 10 autres membres, chacun représentant une des 10 provinces du pays. Le pouvoir législatif est quant à lui confier au peuple lui même. Ainsi le conseil propose des lois qui sont soumis directement au peuple.
Ce système politique montre très vite ses limites. Le tout devenait ingérable. Et c'est pourquoi :

28 Février 2006 : Le Président propose une nouvelle constitution :
- Mettant en place un État centralisé
- qui confie le pouvoir législatif à la Chambre des Sujets
- qui confie le pouvoir exécutif et judiciaire à Peter Traowsky le Guide Éclairé.
- qui confie le rôle diplomatique à Peter Traowsky
- prévois un groupe de conseillers pour Traowsky
La population travailliste approuve ce nouveau système par voix référendaire avec 53% d'avis favorable.
Ce système, qui à première vu semble être autoritaire, garantit néaumoins les libertés de la presse, de pensée, d'expression.

21 avril 2006 : Le Jepay envahit le Chilia afin de mettre fin à l'anarchie qui régnait dans ce pays. Cette action impérialiste déplait fortement à la population travailliste. Les Jepaysans-Travailliste subissent alors diverses agressions et persécutions… si bien que la situation dégénère et le pays est secoué par des affrontements interethnique violent pendant plusieurs semaines. Grâce à l'instauration de la loi martiale, les tensions s’apaisent et le pays se stabilise à nouveau. Quelques semaines plus tard Traowsky est victime d'un attentat, il restera 3 semaines dans le coma.

Septembre-Octobre 2006 : Peter Traowsky subit de plus en plus de revers au Parlement, il sent le pouvoir lui échappé. C'est pourquoi il décide de dissoudre la Chambre des Sujets et par la même retire les droits d'expression, de pensée et toutes autres libertés fondamentales. Et afin de "sécuriser" le pays, Peter Traowsky décide aussi du déploiement de 50 000 policiers à travers le pays.

Octobre - Janvier 2007 : Le Guide Éclairé lance un plan sur 5 ans visant à faire devenir la République une grande puissance industrielle, pour ce fait, il prend divers mesures anti-sociale.

Les Travailleurs protestent contre le taux d'impôt sur le revenu, trop élevé selon eux. Peter Traowsky est inflexible au début mais finit par céder.

Février 2007 : Cette année est marqué par l'apparition d'une guerilla nommée Ombre Blanche. Ses revendications sont l'instauration d'un État de droit democratique et la démission de Peter Traowsky. Le Guide refuse tout dialogue avec ces "terroristes. Les rebelles vont alors débuter une résistance ultra violente, n'hésitant pas à s'attaquer au peuple, au enfant, au lieu de culte. Les autorités ne manqueront pas de lutter contre eux en lançant différentes opérations militaire. C'est le 2 janvier 2008 que sont identifier les dirigeants de cette sombre organisation. Leurs têtes sont mises à prix.

Février 2008 : Une gigantesque manifestation nationale dont le but est l'instauration de la démocratie et la fin de la répression fait plié Traowsky qui promet, à travers un discours de son balcon, de réformer le système.

Mars 2008 : Alors que Traowsky venait accueillir monsieur Dolmanov, dirigeant de l'ELF, une bombe explose. Le dirigeant Angeliste meurt, Traowsky est lui très mal en point et est conduit d'urgence à l'hopital.

Avril 2008 : L'etat de santé du président est inconnu. Le peuple n'a plus confiance en l'avenir et décide de moins travailler. Cet arrêt provoque des petites famines dans le pays. Le pire est évité grâce à l'aide de divers pays comme l'Eversex. A noter que pendant l'hospitalisation du Guide, c'est Nikolaî Gerdanovitch qui fait l'intérim.

Juin 2008 : A travers un discours de Nikolaî Gerdanovitch, on apprend que Peter Traowsky était retenu pendant, tout ce temps, en otage par sa propre garde ! Ils projetaient de s'emparer du pouvoir en utilisant Traowsky comme une marionette.

Juillet 2008 : C'est à cette date que Nikolaî Gerdanovitch lance l'autogestion ! Les Travailleurs n'ont plus de patron et travaille dans une parfaite autonomie.

12 juillet 2008 : Le Président Traowsky est enfin de retour. Il présente alors son programme de démocratisation. Il repose sur 5 points essentielle :
- Organisation d'éléctions législatives
- Nomination d'un premier ministre et d'un gouvernement
- Restauration des libertés fondamentales
- Libéralisation des médias
- Réduction des forces de polices

Aout 2008 : C'est le rapprochement Elghino-Travailliste. Des traités économique, sociale et militaire sont prévus. (A l'heure actuelle, seul le traité économique a été ratifié. A noter aussi que c'est l'Elghinn qui nous approvisionne en nourriture en cas de manque.)

20 aout 2008 : Les éléctions législatives voyent les CCR (parti de Traowsky) remporté la majorité absolue (160 sièges). Suive ensuite les Socialiste (PST) avec 75 sièges, les Verts (PVE) avec 50 sièges, puis les libéraux se partagent les 27 sièges manquant. Quelques semaines plus tard, Peter Traowsky nomme Filip Drnitch (CCR) au poste de Premier Ministre, qui présentera ensuite un gouvernement, donc voici la composition :
le gouvernement Travailliste a écrit:
Ministre des Affaires Étrangère : Jirko Jdanov (CCR)
Ministre de l'Économie : Bredan Halilnovitch (CCR)
Ministre de la Défense : Nikolay Serdinov (PST)
Ministre des Forces Intérieurs : Nenad Kftadnov (PST)
Ministre de l'Environnement : Joseph Lanoevitch (Vert)
Ministre de la Santé : Serguei Kakolov (CCR)
Ministre de l'Éducation : Karl Marxovitch (CCR)
Ministre de la Recherche : Marie Sardanova (CCR)
Ministre de l'Agriculture et de la Pêche : Tomas Qdserv (PST)
Ministre des Sports, du Tourisme et de la Culture : Emanuelle Chauvinova (CCR)

Septembre 2008 : Grande réforme de l'éducation. Elle :

  • Rend obligatoire le port de l'uniforme à chaque niveau d'éducation (Primaire, Collège, Lycée, Université, Fillières selectives)
  • Impose une troisième langue étrangère en plus de l'Anglais et de l'Espagnol/Allemand (au choix : Russe, Chinois ou Elghinois)
  • Ajoute des matières Sociologie et Marxisme qui seront enseigner à partir du Collège jusqu'au Lycée.
  • Augmente le nombre de jours de vacances scolaires par an : en plus des vacances des fêtes de fin d'année (3 semaines) et des vacances scolaire d'été (1 mois), les enfants travailliste auront droit à deux semaines pour Pâques. Ce qui fait au total 9 semaines de vacances par an.

Le 7 février 2009 marque sans doute la fin d'Ombre Blanche : environ 200 membres sont mis sous les verrous.

Mars 2009 : L'État Libre de Flakgrad nous accuse d'avoir commandité l'attentat visan le président Mindien Ogilvy. Nous sommes alors menacé de guerre. Une guerre qui n'aura finalement pas lieu grâce au blocus, qui empêche tout cargo d'accoster dans les ports Flakgradis, que fait peser Alderande sur l'ELF.

Février 2010 : A cause de récentes réformes progressistes engagé par Traowsky, le CCR connait des troubles internes et de nombreux membres ne soutiennent plus les décisions du Chef d'État. Kwame Brownitch, le chef de l'"opposition" exigera un vote de confiance envers le Président actuel et son gouvernement.

Avril 2010 : Le parlement donne finalement confiance à Traowsky et son gouvernement avec 130 voix POUR et 119 CONTRE. Ce résultat provoque la scission du CCR. En effet, Kwame Brownitch et ses alliés démisionnent pour créer le Vrai Parti Communiste. A cause de la démission de ces derniers, la majorité de la CCR est fragilisé, si bien que Peter Traowsky décide de dissoudre l'assemblée et prévoit des éléctions legislatives dans une semaine.

Le Monde est également secoué par les troubles en Amerzone du Sud ou les troupes communiste de Chavez et les troupes Angeliste du Front Capital se livrent à une lutte sans merci. Le Janakan et les Sthans sont intervenu militairement afin de stopper l'avancé des Angelistes et des Communistes.

9 Avril 2010 : Le CCR obtient une courte majorité aux legislatives. Les résultats exactes sont :
CCR : 109
VPC : 90
PST : 58
PVT : 41
UPL : 14
On parle d'union entre les liberaux et socialistes afin de mieux lutter contre les communistes. De plus, la CCR a débuté des pourparlers avec les Verts afin de mettre en place une coalition gouvernementale. Traowsky n'a pas fait de commentaire.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.