Hugo Kroen

Hugo Kroen est un cinéaste alderaan né en 1979 à Vertigo.

Hugo Kroen entreprend des études de philosophie qu’il termine brillamment avec un mémoire intitulé Le réel comme phénomène. Finalement rebuté par une carrière professorale, il abandonne ses études et entre au Collège Impérial des Arts Visuels en 2000 pour en sortir trois ans plus tard sans diplôme mais rassuré dans sa vocation. Il tourne alors son premier film, Le rayonnement éternel de l'esprit parfait (2004), avec très peu de moyen mais s’attire les éloges de la critique. Il continue deux ans plus tard avec Le Violoncelliste (2006) qui sort alors dans très peu de salles en Alderande mais qui connaît un succès retentissant en 2009 lorsqu’il remporte le Rapunzel d’Or au Festival International de Cinéma d'Elseton. Il entame alors une production prolifique : Le mouchoir du Seigneur (2011), Et au dessus, le ciel (2012), Or champ (2015) et enfin Demian en 2018 qui déçoit beaucoup la critique mais qui remporte malgré tout le Grand Prix de la sélection officielle du Festival International de Ritansh. Hugo Kroen fait encore quelques films empreints de philosophie avec L’Autre (2020), Rose est une rose est une rose est une rose (2021), Et nous y vîmes mieux (2022) et Je ne sais si nous avons dit d’impérissables choses (2024) qui reçoit le meilleur prix au Festival du Cinéma Alderaan et Hugo Kroen se lance alors dans un projet ambitieux d'une trilogie fantastique : Aube (2025), Déclin (2027) et Fondation (2030) qui laisse la critique mitigée malgré le succès populaire de la trilogie. Son prochain film : Rue Fhen, Aldera est en pré production.

L’univers d’Hugo Kroen est assez complexe. Ses films sont empreins de notions et de références philosophiques et Hugo Kroen aime adapter des livres au risque de se froisser avec ses admirateurs comme avec les puristes. Ses films sont avant tout esthétiques et édulcorés et les scénarios sont simples mais s’enchaînent de façon complexe. C’est un cinéma empli de symbolique et qui peut parfois paraître hermétique à de nombreux spectateurs. Les dialogues sont souvent réduits au strict nécessaire et Kroen compte beaucoup sur le jeu des acteurs pour donner la véritable valeur à ses films. Il est considéré comme le réalisateur le plus représentatif de la nouvelle vague artistique alderaane.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.