Inventaire International des Hydrocarbures, 2015

Rapport d’Étude sur l’inventaire international des Hydrocarbures

Préparé par l'Institut de Géophysique de Moghulie, Décembre 2015.

Méthodologie

Ce rapport a été réalisé à partir des données recueillies par le satellite Myra IV et les études du centre de Recherche d’Océanographie de Shiva entre 1995 et 2014.

En 2015, les réserves mondiales en hydrocarbures étaient évaluées à 55 années de consommation (soit 2060). Les réserves diponibles inventoriées présentent un inventaire à peu près complet des réserves connues.
Les premiers pays consommateurs sont, dans l'ordre:

  • Iron Mind (8% de la consommation mondiale)
  • Alderande (7,5% de la consommation mondiale)
  • République Sthanore (7,2% de la consommation mondiale)
  • Eduens (6,7% de la consommation mondiale)
  • Elghinn (6,2% de la consommaton mondiale)

A l'exception d'Eduens, ces pays sont importateurs de pétrole car leur production domestique est négligeable sauf dans le cas d'Iron Mind où sa consommation excède sa production de 196%.

hydrocarburesod5.jpg

Réserves continentales (42 milliards de barils)

A. Bassin de Moghulie (Akadem Pradesh) Brut léger – Réserves : 6000 millions de barils – En exploitation
B. Bassin Beltave (Beltavie) Brut léger – Réserves :5000 millions de barils – en exploitation
C. Bassin Casimir-Kaspied (Casimirstan) Brut Lourd - Réserves : 7000 millions de barils – En exploitation
D. Formation Neanderthalienne (Syamala) Brut Lourd- Réserves : 6500 à7200 millions de barils – Exploration complétée
E. Formation Jepay (IronMind, Jepay, Ornythoria) Brul léger Réserves : 5500 à 6200 millions de barils – En exploitation
F. Formation Janakaane (Janakan) Brut lourd Réserves : 5300 millions de barils – En exploitation
G. Formation Côtière du Nord (Janakaan) - Brut Lourd : 5100 millions de barils - En exploitation

Réserves côtières (47 milliards de barils)

  1. Plateau Ornythorien (Mer occidentale) – Brut léger – Réserves 12 à 15 milliards de barils – Stade d’exploration
  2. Plateau Bismark (Océan Nordique) – Brut léger – Réserves 8 à 9 milliards de barils
  3. Plateau Khadi (Océan Nordique) – Brut léger – Réserves 7 milliards de barils – Stade d’exploration
  4. Banc de Cloudth (Mer de l’Est) – Brut lourd – Réserves 4 à 5 milliards de barils
  5. Banc Ostreilla (Mer de l’Est) Brut lourd – Réserves 7 à 8 milliards de barils
  6. Banc de Milivoje (Mer de Prométhée) Brut lourd – Réserves 6 à 7 milliards de barils – en exploitation

Réserves aux inventaires incomplets (12 à 15 milliards de barils?)

Des études géodésiques et géophysiques indiquent des potentiels gaziers et pétroliers aux endroits suivants :

  • Océan Nordique, dans la zone située en l’Île d'Epyonia et le Thiamat au-delà de la faille divine du Thiamat et le long de la côte ouest du Wolfangilia.
  • Mer de Krigéranie dans la zone sud-est, sur le banc de Santiago entre la faille de San Andres et les abysses de Kriger.
  • Bassin de Wolf (Wolfangilia) dans la zone centrale du pays. Encore au stade d'exploration.
  • Sables bitumineux exploitables dans la partie contiguë du Janakan et d’Amnésia dans le désert de l’Oubli (Amnésia) et dans les Plaines Maudites du Janakan. Estimés à 11 x 1012 de tonnes de sables à 0.06% d’hydrocarbures.

Principales nations productrices

  1. Janakan (10,5%)
  2. Milivoje (7,2%)
  3. Akadem Pradesh (7,1%)
  4. Thiamat (6,8%)
  5. Jepay (6,5%)
  6. Casimirstan (6,1%)
  7. Eduens (4,2%)
  8. Iron Mind (4,0%)
  9. République Beltav (3.1%)
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.