Manohan Khan

(pers) Khan, Docteur Manohan-Niharendu (1966- ) Homme d'état et politicien d'Akadem Pradesh. Né à Moghul en 1966, fils cadet de mineur et d'une institutrice. Sa mêre, Myra Khan s'est fait connaitre comme leader féministe dans les années 1950, revendiquant l'abolition du port du voile et l'accession égalitaire à la propriété pour les femmes de Moghulie. Éduqué dans un respect struct e la religion, il poursuit des études en histoire et en theologie, mais refuse d'occuper des fonctions ecclésiatiques. Nommé au conseil exécutif en 1999, il deviendra ministre des Affiaires étrangères sous le gouvernement d'Animquesh. Il démissionne en 2019 pour fonder l'Institut de la Nordicité, un think-thank sur la politique étrangère. Au moment de l'entrée de l'Akadem Pradesh à l'ONU, il sera nommé le premier ambassadeur akadémien à l'ONU.

Réputé pour son style incisif et son language abrasif, il présidera à la formation de la doctrine akadémienne à l'ONU qui consiste à garder une distance prudente tout en ménageant ceux qui partagent les même visions de paix et de défense absolue de l'intégrité des personnes. On lui doit la phrase célèbre "les crimes contre l'humanité sont des crimes contre les hommes et ce sont les femmes qui en souffrent doublement" qui introduit son réquisitoire pour la promulgation d'une Loi sur la non-territorialité des crimes de guerre. Cette loi, adoptée en 2010 permet aux trubunaux akadémiens d'émettre un mandat d'errestation et d'intenter un procès crimnel à toute personne accusée de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité dès qu'un citoyen akadémien peut en être la victime directe ou indirecte.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.