Michael Malartic

D'origine Gallachoise, Michael Malartic a toujours été un athée convaincu. Dans un pays aussi religieux que le Gollach, on comprend aisément qu'il ait subit des revers et des brimades en tout genre. Il tente d’abord de créer un mouvement politique athée mais il reçoit peut d'échos et surtout, il est surveillé par les prêtres qui finissent par le menacé personnellement. Ardent patriote, il se refuse toutefois au communisme et s'est finalement vers Eduens qu'il se tourne au moment du putsch Impérial qui amène Alexandre II au pouvoir.

Il émigre donc en Eduens ou il est rapidement repéré par les services d'immigrations comme pouvant être utile. Il est donc présenté à des représentants de l'Etat qui entreprennent d'en faire un atout en cas d'éventuel conflit avec le Gollach.
Malartic est entretenu dans la haine des religieux Gallachois et l'obéissance aveugle aux Eduens. Il est formé politiquement et militairement et reste dans les tiroirs de l'Empire jusqu'à la Guerre Mondiale engendrée par la crise Sthano/Wolfgang de Wülfenir.

D’abord réticent car entretenant de bonne relation avec la Reine Labadef, l'Empereur Alexandre II, autorise finalement l'invasion du Gollach par l'armée dans le but de soulager l'Union Restaurationiste Sthanore. Plusieurs divisions Eduens débarquent sur l'île d'Estrios et sont rapidement prises à partie par des partisans drogués par les prêtres. S'est l'occasion pour Eduens de renvoyer Malartic au Gollach.
Il est nommé Colonel spécialement pour pouvoir être à la tête de la division "Saturos", crée spécialement pour l'occasion. Lui et ses hommes commettront d'atroces crimes de guerres qui causeront la morts de centaines, voire de plus d'un millier, de Gallachois et même de quelques soldats Alderaans.

Ils profitent du prétexte de la lutte anti-partisans pour massacré systématiquement les prêtres qu'ils rencontres et brûles de nombreux villages isolés après les avoir pillez. Les biens volés sont expédiés en Eduens ou ils sont revendus par Brennus Lucien qui reverse une partie des bénéfices à Malartic et à ses hommes. Tout cela est organiser dans le dos de l'Empereur et de l'armée et lorsque les flottes Coalisées bloques les communications avec le continent, Malartic reçoit l'ordre de cessez les pillages et de faire disparaître preuves et témoins. Il semblerait qu'il y soit parvenu car personnes à ce jour n'à encore révélé ces faits publiquement. Ces crimes lui ont été plus ou moins ordonner par Brennus Lucien mais certaines cruautés lui son directement imputables.

Le but des Eduens était de le placer à la tête d'Estrios et d'en faire un royaume indépendant et concurrent commercial du Gollach. La chute de l'Union Restaurationiste met fin à la guerre et Malartic s'en retourne en Eduens avec le reste de l'armée. Il est actuellement en République Beltave ou il combat les résistants de Peter Traowsky avec sa division. On est en droit de penser qu'il y commet de nouveaux crimes.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.