Pfanzig

(pers) Colonel Wolgang Pfanzig (1907-1954), homme politique et militaire d'Akadem Pradesh. Né à Berlen en 1907 d'un père germain Otto Pfanzig et d'une mêre khadie, cantatrice à l'Opera de Berlen: Isha Prarasuramanian. A poursuivi des études de génie militaire au Collège militaire impérial de Berlen et l'Académie de Fort-Hirtam. Brillant tacticien, il se fait vite remarquer de l'état-major akademien et est nommé secrétaire particulier du chef d'état major à l'age de 28 ans. En 1936, Gustabe Leblond le nomme commandant de la garde présidentielle, un poste où il occupe aussi les fonctions de secrétaire à la défense du président. En 1939, il fromente un coup d'état qui le mène au pourvoir au moment du décès du président Leblond.
En 1940, il entreprend de nouer des liens politiques et militaires avec les nations de l'Ouest de l'île du nord, dont l'Empire germanique et à développer l'industrie militaire Akadémienne et de doter l'Akadem Pradesh d'une armée moderne. Soutenu par la famille von Richtoffen, il entreprend un vaste programme d'armement et de développement d'une industrie militaire akadémienne. Suite à une série de complications diplomatiques, une coalition de puissances étrangères envahissent le pays et l'évincent du pouvoir. En 1954, après avoir obtenu le soutien des forces armées, il évince le gouvernement de Karel Buntig du pourvoir et reprend la direction du pays à la tête d'un gouvernement militaire. Les nations étrangères , en particulier l'Elghinn et l'Aldérande, refusent de reconnaître la légitimité du gouvernement. La République des Travailleurs mobilise un corps expéditionnaire pour supporter des insurgés en Nordie et du Pathnam Maritime Il restera 100 jours au pouvoir avant d'être capturé par un commando policier et des milices recrutées par des services secrets étrangers. Sommairement jugé le 17 octobre 1954 et il sera exécuté dans la nuit du 20 octobre.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.