Raymonde Gingras-Dubuc

La très honorable Raymonde Gingras-Dubuc est une diplomate et une femme politique amnésiane.

Expérience politique
Raymonde Gingras-Dubuc est élue pour la première en 2003 dans Moleman. Elle est nommée immédiatement comme Ministre des affaires étrangères dans le gouvernement de Pascal Germain. Elle démissionna de son poste de ministre et de députée suite à sa nomination comme ambassadrice amnésiane à Vardun. En 2005, elle est élue comme députée dans la même circonscription et est renommée ministre des affaires étrangères dans le gouvernement de Julie Beaupré. Suite au décès de cette dernière, Gingras-Dubuc est nommée première ministre suite au désistement de Michelle d'Orange.

Son règne ne fut que de courte durée car elle est battu aux élection générales, tant qu'au niveau nation que dans sa circonscription où elle se fait battre par le candidat progressiste et actuel ministre de l'environnement Vincent G. Beaupré.

Elle se retira de la vie publique.

En janvier 2007, elle est retrouvée morte dans sa résidence. La police croit qu'il s'agit d'un suicide.

précédé par Raymonde Gingras-Dubuc suivi par
première députée députée de Moleman
2003 - 2004
Reine Saintonge
première ministre des affaires étrangère Ministre des affaires étrangères
2003 - 2004
Odile Clark
nouvelle circonscription députée de Moleman-Pointe-de-l'Ile
2005 - 2006
Vincent G. Beaupré
Julian Bishop Ministre des affaires étrangères
2005 - 2006
Reine Saintonge
Julie Beaupré Chef du Parti socialiste d'Amnésia
2006
Odile Clark
Julie Beaupré Première ministre
2006
Catherine Germain
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.