TNPADM

Comme on peut facilement le remarquer, ce traité fait référence à l'ancien système de calculs et de points mis en place pour compenser les faiblesses du site NS avant d'être à son tour abandonné au profit d'un système de jeu plus libre et régi par le "bon sens commun" des joueurs et des administrateurs. Par conséquent, on considère généralement ce traité comme un équivalent RP des Traités de Non-Prolifération des années 90 pour les armes nucléaires.

Traité de Non-Prolifération des Armes de Destruction Massive

Section I : Etendue du traité

Article 1: Le présent traité concerne les armes nucléaires, chimiques et bactériologiques.

Article 2: Les pays signataires peuvent choisir de limiter leur participation au(x) type(s) d'arme(s) souhaité(s).

Section II : Buts

Article 3: Ce traité a pour but de limiter au maximum l'emploi des armes de destruction massive qui font tant de ravages dans nos sociétés.

Article 4: Pour cela, le traité instaure des quotas de production et de détention, des règles strictes d'utilisation, et des sanctions en cas de non respect de ces règles.

Section III : Quotas de production et de détention

Article 5: Une nation n'est pas autorisé à produire plus d'une arme de destruction massive par semaine, et pas plus de trois par période de huit semaines.

Article 6: Un délai de deux semaines est à compter entre la commande d'une arme de destruction massive et sa réception effective.

Article 7: Une nation n'est pas autorisée à posséder simultanément plus de deux armes de destruction massive.

Section IV : Conditions d'utilisation

Article 8: L'emploi d'armes de destruction massive ne pourra être fait que contre des Etats officiellement déclarés comme ennemis et avec lesquels une guerre est déclarée depuis au moins une semaine.

Article 9: L'emploi d'armes de destruction massive ne pourra être fait qu'en représailles, en cas d'invasion du territoire par le pays ennemi.

Section V : Sanctions

Article 10: Les sanctions suivantes s'appliquent en cas de non-respect des règles édictées dans les sections III et IV.

Article 11: Un pays qui ne respecterait pas ces règles verrait immédiatement tout son arsenal d'armes de destruction massive saisi et détruit. De plus son budget militaire serait automatiquement divisé par deux pour une periode de huit semaines, et l'Etat serait classé dans une catégorie "Etats voyous" sur l'échelle des points politiques.

Article 12: Une récidive se solderait en plus de l'application des mesures de l'Article 11, par la saisie immédiate de la moitié du territoire et par sa neutralisation.

Section VI : Conditions d'application

Article 13: Les Etats signataires du traité s'engagent à rester dans ses termes pour une periode minimale de six mois, sous peine de subir les sanctions prévues aux articles 11 et 12 en cas de retrait prématuré.

Article 14: Le traité entrera en vigueur dès que quatre états l'auront signé.

Etats signataires du traité :

  • L'Empire de Belteralis.
  • La Confédération d'Alderande.
  • La Confédération Socialiste Vardun d'Elghinn.
  • La Sérénissime République de Sidar Jabari.
  • L'Etat Révolutionaire Marxiste de Chilia.
  • La Confédération Socialiste Libre de la Commune Québécoise.
  • La République de Luga.
  • La République populaire de Milivoje.
  • La Monarchie Constitutionnelle de Jepay.
  • La République de Dosnia.

Le quota prévu à l'article 14 ayant été atteint, le traité entre en vigueur le 7 juin 2004.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.