Wülfenir
wlfenirph6.jpg

Wülfenir est une ville appartenant légalement à la République Sthanore, mais ayant le statut de Ville Libre sous l'égide de l'ONU. Il s'agit de la localité la plus densément peuplée du Nord-Est du Continent Majeur, avec 500.000 habitants sur 500 km2.

Faits historiques

On estime que Wülfenir a été fondée lors de l'âge d'or du proto-Wolfangilia, vers l'an 900, lorsque des colons ont franchi la Cordillère d'Exaçisthan. La ville aurait alors prospéré avec la complaisance des nobles locaux, lui laissant une grande indépendance et pratiquant un commerce d'intensité modérée; mais vers 1300, celui-ci diminue progressivement pour atteindre un niveau très bas alors que l'autorité du Grand-Duché de Sthanzharb se renforce de plus en plus; la cité-Etat peine à maintenir une véritable indépendance, et subit comme le reste des Sthans les troubles confessionnels en tous genres. Alors que le territoire wolfang s'enfonce progressivement dans la dépression et l'isolement, Wülfenir s'efforce de maintenir ses spécificités mais ne peut retenir le mouvement d'intégration qui l'attire irrésistiblement vers sa grande voisine Sthanzharb.

Aux XVIIIème et XIXème siècles, la ville connaît les évènements en Exaçisthan, recevant des comptoirs gleipnirois (voir Epyonia) et connaissant les invasions et guerres, ainsi qu'un faible mouvement d'industrialisation; alors que le Wolfangilia sombre dans la guerre civile, la ville et le district alentour sont annexés en 1832, les habitants recevant les citoyennetés exaçisthanaise puis sthanore sous la Confédération des Sthans.

Wülfenir ne connaît alors pas d'évènement ou de statut particuliers jusqu'à ce que la Régente Violone Flak la rétrocède au Wolfangilia en 2014; revendiquée comme sthanore par le RSPS, elle est l'objet du conflit contre l'Union des Sthans et l'Empire d'Alderande signe un traité de défense militaire avec le Wolfangilia dans le but de défendre la cité contestée. Wülfenir connaît alors les bombardements, la guerre et le débarquement gollachois en 2018: à l'issue du conflit, le traité de paix conclu avec la République Sthanore y prévoit l'organisation d'un plébiscite. Le résultat lui confère le statut de Ville Libre sous l'égide de l'ONU et la protection de l'Union du Nord et du Royaume du Gollach, ainsi qu'une solide réputation de cité polyculturelle.

Structure de gouvernement & Administration

Conformément au statut onusien de Ville Libre, le District de Wülfenir est régi par deux représentants militaires, un nommé par la République Sthanore, l'autre par la Fédération du Wolfangilia et par un Conseil Municipal élu au suffrage universel direct.

Ce Conseil a pour responsabilités d'organiser la voirie, la force de police ainsi qu'une Force d'Autodéfense (1.000 hommes); il collecte un impôt local concernant tous les résidents du District (et dont 5% sont rétrocédés à chacun des deux Etats protecteurs) et bénéficie du statut d'observateur à l'Organisation des Nations Unies.

Lieux importants, Infrastructures & Autres

La Ville Libre de Wülfenir comporte le siège permanent de l'Union du Nord, du fait de la multiplicité des cultures majeuriennes qui y sont présentes; la République Sthanore y prépare également un Institut Polyculturel.
Du fait de son statut, la ville est ouverte à toute personne ayant des papiers en règle et étant solvable à hauteur de 10.000 N$ minimum (afin d'éviter de trop grandes vagues d'immigration); ne disposant pas d'aéroport, elle comporte une liaison spéciale avec l'Aéroport Reznû XVIII de Sthanzharb.

Dezaqnyû Jillo y a également consacré un article élogieux décrivant avec succès le multiculturalisme ambiant (pratiquement toutes les nationalités du Monde sont présentes, dans des proportions variables, si bien que seuls 60% des résidents sont sthanors ou wolfangs).

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.